Revolutionary Socialists' logo

The international version of RevSoc.me

Français

A bas la justice de la fraude… A bas le régime militaire !

Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Email this to someone

Déclaration des Socialistes révolutionnaires

Le ministère de la Justice d’A-Sisi, qui n’a rien à voir avec la justice, a rendu une décision de saisir les biens d’un certain nombre de camarades membres des Socialistes révolutionnaires, du Mouvement 6-Avril et de la Jeunesse pour la justice et la liberté, dans une liste comportant 112 personnes, les accusant d’appartenance à une organisation terroriste.

Cette mesure est fondée sur une décision antérieure du pouvoir militaire considérant les Frères musulmans comme un groupe terroriste, toutefois sans condamnation dans un procès équitable ! C’est ce que nous avions rejeté à l’époque comme nous avions averti que cette accusation de terrorisme utilisée contre les Frères musulmans sera un jour appliquée à tous les opposants… ce qui s’est passé.

Les camarades concernés par cette décision de confiscation, à savoir Hisham Fouad, Haitham Mohamedain, Amr Ali and Khaled al-Sayyed, sont des militants révolutionnaires qui ont consacré leur vie et tout ce qu’ils possèdent, leur santé et leurs efforts au service de la révolution et des causes des pauvres et des opprimés dont eux-mêmes font partie. Ils ont donné leur vie pour faire triompher la révolution du 25 Janvier… d’autres de leurs camarades croupissent dans les prisons militaires et subissent la violence et la torture.. ces camarades n’ont pas gagné de leur lutte que les abus et les représailles de l’Etat et de ses appareils répressifs.

La justice de l’armée qui a émis cette décision est une justice manifestement indécente de par ses jugements et décisions préfabriquées et basées sur la fraude. Comment peut-on encore lui faire confiance, même pour un instant, après l’intervention du cabinet d’Al-Sisi pour disculper l’officier de police criminel qui a tué 37 citoyens de sang-froid dans un fourgon de prison ?! Comment croire ceux qui ont rendu des décisions d’exécuter d’un coup des centaines de personnes, dont certaines pour des affaires de blocage de la route ?!

Nous savons parfaitement que la justice qui a innocenté Hosni Moubarak et son gang de voleurs qui ont pillé les ressources du pays et d’assassins qui ont tué des masses dans les mayadine (lieux de rassemblement), qui a baissé les yeux sur la corruption et protégé les corrompus et les bourreaux, et a toujours été un outil pour réprimer les opposants, est une justice qui œuvre seulement en faveur de la contre-révolution et n’a rien à voir avec la justice.

Nous les Socialistes révolutionnaires, nous continuerons notre lutte jusqu’à ce que les masses populaires égyptiennes de pauvres et d’opprimés réussiront à confisquer ce qui doit être confisqué des biens et fortunes des généraux, des hommes d’affaires et des juges, qui ont pillé ces fortunes par la corruption et l’exploitation ! Quant aux biens des citoyens pauvres, parmi lesquels les camarades concernés par la décision de confiscation, vous avez depuis longtemps tout pris à tel point qu’il ne leur reste rien à confisquer, excepté leur vie et leur liberté.

Sur ce, nous exigeons :

- l’annulation de toutes les peines de mort prononcées après le coup d’Etat militaire ;

- l’annulation de toutes les condamnations prononcées sous la couverture de la loi anticonstitutionnelle qui interdit le droit de manifester ;

- la libération immédiate de tous/tes sur les détenu.e.s ;

- la suppression de la loi qui interdit les manifestations ;

- la promulgation de la loi sur les libertés syndicales et la cessation des abus contre les syndicats indépendants et les dirigeants syndicaux ;

- la condamnation de nouveau de Moubarak et son gang pour les crimes d’assassinat et de corruption.

Gloire aux martyrs .. Liberté pour les détenus !

Les Socialistes révolutionnaires
5 janvier 2015

Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Email this to someone